· 

Acouphènes et sophrologie

Quelle est l'action de la sophrologie sur ces bruits indésirables qui fatiguent et isolent d'innombrables personnes ?

 

Qu'il s'agisse de tintements, de bourdonnement, sifflements, grésillements, ils peuvent apparaître suite à :

- un problème au niveau de l'oreille

- mais aussi des dents

- des vertèbres cervicales

- la présence d'hypertension

- un traumatisme sonore

- ou tout simplement... au vieillissement de l'appareil auditif.

 

Dans tous les cas, un rendez-vous médical est nécessaire pour entamer les tests indispensables à l'établissement d'un diagnostic.

 

Ces bruits indésirables provoquent, outre de l'inconfort :

- une bonne dose de stress

- des troubles du sommeil et donc de la fatigue

- mais encore: de l'anxiété

et peuvent aussi favoriser l'humeur dépressive.

 

A la faveur d'une conférence sur ce thème, la présidente de la Chambre Syndicale de la Sophrologie expliquait :

 

"En intervenant sur l'état anxieux de la personne atteinte d'acouphènes, celle-ci arrive peu à peu à faire baisser l'intensité de l'acouphène et la perception de la douleur. En fait, elle apprend à se détourner de la perception des bruits parasites, à les mettre de côté tout simplement. Et peu à peu, le stress et l'anxiété cèdent la place à un mieux-être"

 

Ainsi la sophrologie, par le moyen de la relaxation et de la visualisation positive, est une alternative qui a fait ses preuves dans ce domaine, comme le souligne l'article en lien.