· 

Antidouleurs, anxiolytiques, antidépresseurs : comment s'en passer ?

A l'heure où 60% des maladies chroniques proviennent de déséquilibres du mode de vie, réduire notre consommation excessive de médicaments procède du simple bon sens !

Les connaissances actuelles désignent le stress comme la cause et la conséquence de nombreuses maladies.

Apprendre comment l'apprivoiser au quotidien, par la sophrologie et/ou la méditation, est un atout majeur pour prévenir les désordres physiologiques et émotionnels, atténuer les inconvénients d'un traitement lorsque la maladie s'installe, réduire progressivement les médicaments, voire s'en libérer totalement.

Les docteurs Gaétan Brouillard et Sauveur Boukris, auteurs respectivement de "Notre médecin intérieur" et "Enfin guérir", témoignent sur France Inter (émission en lien) de l'urgence de créer des passerelles nombreuses et efficaces entre les médecines "alternatives" et la médecine conventionnelle, notamment lorsque celle-ci est inopérante.

Ils insistent sur la contribution du mental et des émotions à l'état de santé, et sur le choix de méthodes thérapeutiques qui intègrent ces dimensions et permettent de ne plus être dépendant de la pharmaceutique.

Basées sur la recherche de l'équilibre "corps-esprit", la sophrologie et la méditation de pleine conscience font partie des moyens reconnus, efficaces et durables pour prendre soin de soi et dépasser ses difficultés, qu' elles soient d'ordre physique, mental, émotionnelles.